Comment enfin ralentir le rythme au cabinet dentaire ? 

Pour retrouver un rythme de travail qui vous permette de mieux soigner vos patients tout en vous préservant vous !

Depuis 2008, je rencontre des praticiens de l’art dentaire :
Beaucoup ont des agendas qui débordent sur des mois à l’avance.
 
Avec un rythme journalier souvent proche de l’insoutenable :
20 ou 25 patients par jour en moyenne.

 

Ce qui les épuise…

 

Et les résultats financiers sont loin d’être à la hauteur des efforts consentis.

Pourtant la très grande majorité de ces praticiens connaissent les solutions.

Ils sont parfaitement conscients que pour ralentir le rythme, il faut revoir leurs habitudes de prise de rendez-vous.

Positionner plus de rendez-vous longs, par exemple.

Pour pouvoir grouper les actes et gagner du temps.
Beaucoup de temps.

 

Mais, je constate aussi 2 écueils :

 

  • Par quoi commencer pour transformer l’agenda ?

  • Comment s’assurer que les changements mis en place vont tenir dans la durée ?

 

C’est plus facile à dire qu’à faire, en effet.

 

Quand on a un agenda plein sur 6 mois, où trouver le temps pour souffler ?

Le temps pour repenser son organisation, réserver des plages horaires spécifiques, repositionner/déplacer certains rendez-vous pour faire de la place ? …

Et même quand on a commencé à transformer son agenda :

  • comment tenir le cap,
  • comment éviter de céder aux demandes pressantes de ses patients,
  • comment éviter les exceptions et suivre les bonnes pratiques mises en place sur le long terme ?

     

Là est la vraie difficulté.

Et après avoir accompagné une centaine de cabinets dentaires je pense que le vrai problème c’est de bien comprendre la logique derrière toutes ces solutions pour gagner du temps :

Quelle logique et quels principes les sous-tendent ?

Une fois ces principes et cette logique explicités la mise en application et la transformation de l’agenda est beaucoup plus facile à initier.

Et à faire durer !

 

Avec les bons outils pratiques et simples de mise en application.

 

Et aujourd’hui j’ai préparé une formule pour vous présenter tous ces éléments qui ont aidé mes clients à :

  • Réduire le rythme au cabinet dentaire;
  • Passer de 25 patients par jour à 15 maximum;
  • Mettre en place les fameux rendez-vous longs, dont tout le monde parle mais que trop peu pratiquent vraiment;
  • Faire adhérer les patients à une nouvelle organisation qui va changer leurs habitudes;
  • Changer durablement votre agenda pour plus de sérénité et d’efficacité au cabinet dentaire ;
  •  …

Donc j’ai préparé pour vous une semaine spéciale :

 

Pendant 5 jours je vous envoie un e-mail avec des conseils, des astuces, des idées…

Pour vous permettre d’arrêter de courir du matin au soir.

De ralentir le rythme, enfin !

 

Cette formation gratuite commence ce mercredi 29 mai, inscrivez-vous à ma lettre d’information pour bénéficier de cette formation offerte sous forme de mails envoyés chaque jour jusqu’à lundi 3 juin.

 

En vous inscrivant tout de suite, vous ne ratez aucun de ces e-mails et vous accédez à tout le contenu !
Chaque qui passe, vous ratez un e-mail sur comment calmer le rythme au cabinet…

Participez à ma semaine de formation gratuite…
… pour ralentir le rythme en mettant en place les RdV longs au cabinet.

Voici le programme des courriels que je vais vous adresser dans les prochains jours :

 

  • Ne plus prendre de nouveaux patients : bonne ou mauvaise idée ? (mercredi)

  • Le paradoxe du libéral prisonnier de son agenda… (jeudi)

  • Les 4 pièges à éviter quand on veut gagner du temps au cabinet dentaire ! (vendredi)

  • Pourquoi les patients adorent votre nouvelle organisation ? (dimanche)

  • Comment gagner une heure par jour au cabinet dentaire, sans se stresser d’avantage… (lundi)

Vous pouvez vous inscrire encore pendant :

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

À l’issue de cette semaine, vous pourrez choisir de continuer à recevoir mes conseils gratuits pour les chirurgiens-dentistes, ou vous pourrez choisir de vous désabonner !

Qui suis-je ?

Je suis Christophe Barral, expert en organisation du cabinet dentaire.

Depuis 2008, ma passion est d’accompagner les praticiens de l’art dentaire qui veulent se réaliser pleinement dans leur activité professionnelle :

Mon but est de leur donner tous les éléments pour parvenir à exprimer la meilleure version d’eux-mêmes !

J’ai eu l’occasion d’accompagner une centaine de cabinets dentaires, chacun avec sa problématique spécifique :

Beaucoup voulaient réduire le stress de leur activité et ralentir le rythme.

Sans sacrifier leur niveau de vie, bien entendu.

D’autres souffraient d’une sous patientèle problématique, elle aussi génératrice de stress. 

D’autres souhaitaient mieux s’organiser pour travailler plus efficacement et se dégager du temps en dehors du cabinet dentaire : pour revivre leur passion, refaire du sport ou, tout simplement, passer plus de temps avec les leurs.

À chaque fois, nous avons obtenu des résultats, le praticien et moi.

Parce qu’à chaque fois j’ai pris le temps d’adapter les bonnes pratiques à mettre en œuvre au profil et à la personnalité du praticien.

Et c’est ce que je propose aujourd’hui dans mes programmes d’accompagnement :

J’expose les principes qui sous-tendent le succès et je les adapte avec chaque praticien pour qu’il se les approprie vraiment.

Et qu’il les mette en œuvre sur le long terme.
.

Comment j’en suis arrivé là ?

En 2008, j’ai découvert de grandes similitudes entre mon métier d’alors et celui des chirurgiens-dentistes :
En effet, j’étais commercial dans un groupe de conseil international.

Spécialiste des techniques de négociation, je proposais du conseil haut de gamme à mes clients.

Et les meilleurs négociateurs, contrairement aux idées reçues, sont ceux qui savent déceler les vrais besoins et les vraies motivations de leurs clients.

Pour créer une relation de confiance avec eux.

En les comprenant.

(Surtout pour proposer du conseil haut de gamme, comme je le faisais.) 

Et là réside cette grande similitude avec le monde dentaire :

Sans cette relation de confiance entre le patient et son praticien, rien ne se fait :

Au mieux quelques soins rapides.

Au pire, le patient va voir ailleurs ou renonce à se soigner.

Donc 2008, par un concours de circonstances, j’ai fondé avec un associé spécialiste du dentaire, un cabinet de conseil pour les chirurgiens-dentistes.

Je découvre alors que beaucoup des notions de base en organisation et en communication sont complètement étrangères à l’enseignement de l’art dentaire.

Et donc que beaucoup de praticiennes et de praticiens travaillent au « feeling » dans la création de cette relation de confiance indispensable à l’acceptation et à la réalisation des traitements.

Alors qu’avec quelques principes simples ils pourraient obtenir des résultats totalement différents !

J’ai aussi découvert que beaucoup de bonnes idées circulent dans la profession pour mieux travailler.

Mais que ce qui manque le plus c’est la façon concrète et progressive pour les appliquer !

Prenez l’exemple des rendez-vous longs :

Principe archi-rebattu dans la profession !

Maintenant comment le faire accepter aux patients ?

Comment gérer le flux de patients « impatients » qui veulent un rendez-vous rapidement ?

Comment adapter sa pratique pour qu’ils soient vraiment productifs ?

Comme pour beaucoup d’autres principes pour travailler avec les meilleures pratiques, il manque le mode d’emploi pratique !

Ce mode d’emploi pratique, je me propose de le partager avec vous dans ma semaine spéciale « Comment passez VRAIMENT aux rendez-vous longs !« .