Pour Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessus ou lire le texte ci-dessous pour tous les détails sur DÉCLIC CONFIANCE.
(L’offre promotionnelle décrite dans la vidéo est aujourd’hui obsolète…)

DÉCLIC CONFIANCE

 

Comment bâtir une relation de confiance dès le 1er rendez-vous…

 

…même avec les patients les plus suspicieux.

 

  Cette formation est pour vous si :

• Vous souhaitez créer immédiatement et facilement un climat de confiance avec tous vos nouveaux patients ;

• Vous souhaitez avoir l’image d’un médecin intègre qui soigne avant tout pour le bien des patients (et pas pour financer ses vacances au soleil…) ;

• Vous souhaitez que vos patients acceptent plus facilement et plus spontanément vos propositions de plan de traitement, même les plus ambitieuses ;

• Vous voulez éviter de commettre les petites erreurs qui minent la relation patient / praticien et sapent la confiance des patients pour au final les empêcher de se faire soigner…

 

 

Déclic Confiance n’est pas pour vous si :

• vous avez déjà 95% d’acceptation de vos plans de traitement (quel que soit leur montant, pas que les « petits » traitements, évidemment…) ;

vous pensez que vous n’avez aucune marge de manœuvre sur la relation entre vos patients et vous ;

• vous pensez que le RAC zéro suffit à tout le monde et fait gagner du temps ;

vous voulez des résultats sans effort : cette formation va vous montrer comment faire, mais c’est à vous de suivre les recommandations au cabinet dentaire !

Vous avez peut-être déjà vu sur le visage de votre patient cette moue de doute au moment où vous annoncez votre diagnostic…
                                …et que vous lui proposez le traitement dont il a besoin.

 

Ou alors, vous avez certainement dû répondre à ces questions :

– « Ah bon, c’est si grave que ça Docteur ? »
– « Vous êtes le 1er à m’en parler, pourquoi on ne m’a jamais rien dit ? »
– « En haut à droite ? ! Mais je ne sens rien docteur ! »
– « Et ça va me coûter combien tout ça ? »

 

 

 LE PROBLÈME ?

C’est que le patient n’est absolument pas convaincu de ce que vous lui dites.

 Il n’a pas confiance !

 

 

Et cela arrive dans de nombreux cas, surtout avec les nouveaux patients :

  • Le patient vient pour un simple contrôle/détartrage et n’a aucune douleur ;
  • il mâche normalement ;
  • il n’a jamais remarqué de problème particulier en bouche ;
  • il ignore s’il y a des problèmes de santé buccodentaire dans sa famille…

 

Et surtout : aucun praticien ne lui a jamais rien dit !
(ou alors, il ne s’en souvient absolument pas…)

 

 

Donc visiblement, le patient « n’accroche pas » à ce que vous lui dites.

Vous l’entendez presque se dire :
« Encore un praticien qui pousse à la consommation ? »

 

 

Et ça, c’est à la fois frustrant, injuste et fort déplaisant.

 

Frustrant quand on a passé du temps à expliquer à son patient.

Après tout, on le sait, le patient n’a pas fait 6 années d’études comme vous.
Il ne sait pas lire une radio.
Il ignore tout des subtilités des pathologies et du diagnostic dentaires.

 

 

Alors quand on a passé du temps à expliquer, alors qu’on a des dizaines de patients qui attendent pour un rendez-vous…
                           … et le résultat : on obtient ce doute plus que visible chez le patient.

 

Tout ce temps et ces efforts pour ça…

 

 

C’est injuste parce que le patient a besoin de ce traitement.

Alors il peut s’imaginer ce qu’il veut, mais, vous, des patients vous en avez des vingtaines par jour…

 

Donc franchement, vous n’avez pas besoin de « pousser à la consommation ».

 

Et puis surtout, c’est fort déplaisant parce que ces questions et ce doute du patient, ça fait qu’on se sent mal :
Il nous prend pour qui ?

 

En fait, il nous remet en cause avec ces questions, le patient.

 

 Et comment lui expliquer (encore…) que c’est vraiment ce dont il a besoin ???

 

 

Cette incompréhension, on la rencontre surtout quand il y a du reste à charge.
Parce qu’en France on n’a tellement peu l’habitude de payer pour sa santé, alors pour ses dents, pensez-vous ! (Surtout si on n’a pas mal…)

 

Mais pas que, d’ailleurs :
Même des traitements remboursés à 100% sont refusés.
(Ou le patient ne revient jamais… sans explication parfois.)

 

 

Bref, dès que c’est « sérieux », que ça prend du temps, les patients deviennent plus réticents.

 

 

Les conséquences de tout cela ?

 

C’est que les « traitements ambitieux », les grosses réhabilitations et les traitements prothétiques sont beaucoup plus rares que les soins courants.

Et c’est dommage : ce sont ces traitement-là qui permettent de gagner du temps.
En groupant les actes (puisqu’il y en a beaucoup à faire par patient).
Et donc de faire des rendez-vous longs, et très rentables.

 

Donc, vous terminez les journées sur les genoux, après 25 rdv, mais le résultats :

  • peu de « traitements ambitieux » réaliser ;
  • beaucoup de ‘bricolages’ en bouche (petits soins, détartrages…) ;
  • peu de prévention (si ce n’est pas pris en charge, le patient refuse) ;
  • une montagne de stérilisation tous les jours avec tous ces rendez-vous !
  • un stress permanent et un rythme de fou…

 

Tout cela pour quel résultat financier ?…
(Parce qu’il faut bien payer les traites, les remboursements et toutes les charges !)

La fatigue et la déception s’ajoutent à la frustration de ne pas être compris des patients.

Et quand cela dure depuis longtemps, on se sent piégé…

 

 

En fait, que se passe-t-il dans la tête de vos patients ?

 

Pourquoi doutent-ils ?
C’est qu’il n’ont pas confiance.

Pas forcément en vous, mais dans la profession.

 

 

D’abord parce que c’est compliqué !

La médecine dentaire, ça ne s’improvise pas :
Ça vous a pris 6 ans d’études ;

Des formations complémentaires ;
Et des années de pratique…

 

 

Donc il est parfaitement normal que le patient passe à côté de beaucoup de choses.
Surtout s’il n’a pas mal !

 

Et en plus, il ne voit rien : à part quand il a des chicots vraiment apparents, et là, c’est souvent trop tard !
Mais en général, il a la bouche fermée, ses dents sont cachées…

 

Alors se rendre compte de son état de santé buccodentaire, c’est compliqué pour un très grande majorité de patients.

Ensuite ; la profession a parfois mauvaise presse.

 Et oui, c’est le principe des media : ils ne parlent que de ce qui ne va pas !

 

Les dentistes intègres et honnêtes, c’est comme les trains qui arrivent à l’heure :
Ça ne fait pas la une des journaux !

 

Donc, quand on parle de la profession, c’est pour dénoncer les abus de certains.

Et même s’ils sont ultra minoritaires, le public ne retient que cela.

 

 

Quand on met ensemble :
La complexité du métier + la mauvaise réputation entretenue par les média…

Et si, en plus, il faut payer !

C’est trop pour le patient !

 

Comment peut-il avoir confiance dans ces conditions ?

 

Alors comment créer une relation de confiance avec ses patients sans passer des heures avec chacun d’eux pour les rassurer ?

 

 

Le 1er point c’est de comprendre comment nait et s’entretient la confiance !!!

Qu’est-ce que la confiance ?
Comment est-ce qu’elle se crée ?

Quels sont les mécanisme psychologiques en jeu ?
Comment fonctionne la confiance pour la plupart des patients ?

 

Une fois que vous maitrisez ces éléments, il devient simple et facile de créer une relation différente avec chaque patient !

Une relation de confiance !
Avec 99% de vos patients.

 

 

Il devient facile de mettre en avant les « bonnes » actions, les comportements qui favorisent la naissance de la confiance :

Quelles maladresses faut-il éviter pour favoriser la confiance ?
(Vous savez, tous ces petits trucs qu’on fait ou qu’on dit plus ou moins automatiquement…
                                       … et qui sont mal interprétés par les patients.)

 

Et donc, au contraire, quelles comportements faut-il adopter ?

Par exemple, en évitant les erreurs relationnelles, évidentes quand on les connait, mais pourtant ignorées de 80% de la profession, lors au 1er rdv.
Ce 1er rendez-vous où se crée (ou pas !) cette relation de confiance.

 

Un cas similaire tout bête ?
Si quelqu’un arrive devant vous, ne vous dit pas bonjour et vous demande d’emblée de faire quelque chose…

Comment allez-vous réagir ?

Vous avez remarquez la puissance de ce « Bonjour » pour démarrer (du bon pied) tout contact humain ?

 

C’est pareil au cabinet dentaire :
Il faut respecter certaines règles, un ordre pour dire et faire les choses…
(Sauf qu’on ne vous l’a jamais enseigné !)

 

Exactement comme dans un protocole médical :
On commence par installer le champ opératoire, on anesthésie et, ensuite seulement, on fraise !

 

Donc en mettant en œuvre systématiquement les bons comportements et dans le bon ordre on crée la confiance.

 

Et on change totalement son rapport avec les patients !

Le 1er effet positif d’un climat de confiance avec ces patients, c’est de détendre la relation.

D’avoir une relation plus ouverte :

Les patients qui ont confiance sont plus détendus avec vous ;
Par exemple, ils osent vous poser leurs questions.

 Alors, ils ont plus d’éléments pour comprendre ce qui se passe dans leur bouche.
Ils ne mettent plus en doute systématiquement votre diagnostic ou vos propositions.

 

 

Et donc logiquement, le 2ème effet positif, c’est :
Une forte augmentation de vos acceptations de plan de traitements.

 

Même pour le bridge complet implanto-porté de M. Dupont.
Ou la réhabilitation globale de Mme Durant…

 

C’est logique :
Un patient qui a confiance en vous, accepte plus facilement votre diagnostic.

Et s’il est conscient de son problème de santé buccodentaire, il va vouloir se soigner.

 

Et donc accepter votre proposition de plan de traitement…
« Parce qu’il faut bien le faire » se dit-il souvent.

 

Même pour les gros traitements !
Ceux qui passaient mal avant, quand le patient se méfiait…

 

 

Et des patients en confiance, ce sont des patients mieux soignés puisqu’ils acceptent les traitements !

(Au lieu d’attendre que ça se dégrade…)

Et donc des patients plus satisfaits.

 

C’est-à-dire des patients qui vous recommandent plus systématiquement !

On a alors un cercle vertueux qui se met en place :

  • des patients qui vous recommandent, donc
  • des nouveaux patients qui arrivent en confiance, donc
  • des nouveaux patients détendus et qui posent leurs questions, donc
  • des nouveaux patients qui comprennent mieux,
  • et qui acceptent plus facilement vos recommandations !

 

Et le 2ème effet « kiss cool« , c’est que plus d’acceptations des plans de vos plans de traitement c’est la possibilité de travailler en rendez-vous longs :

Marie-Thérèse, omnipraticienne libérale (57), m’a dit :

« Avant, avec les patients, j’avais l’impression d’être à l’usine.

Maintenant ça fait plus famille »…

Aujourd’hui, je souhaite accompagner tous les praticiens qui désirent pouvoir nouer facilement le même genre de relation de confiance avec la grande majorité de leur nouveaux patients :

C’est pourquoi je vous propose une toute nouvelle formation, courte et très impactante :

« DÉCLIC CONFIANCE »

Comment bâtir une relation de confiance dès le 1er rendez-vous,
même avec les patients les plus suspicieux. 

Introduction Déclic Confiance :

Comprendre l’importance de la confiance dans la relation patient/praticien,
• Connaitre et comprendre les cercles vertueux de la confiance au cabinet dentaire,
• Savoir comment tirer le meilleur parti de cette formation tous les jours pour transformer votre relation aux patients…
• Connaitre et comprendre le fonctionnement des constructions mentales qui bloquent notre cerveau et savoir les déjouer pour progresser !

1. Comprendre le fonctionnement psychologique de la confiance et ses mécanismes :

Comprendre la nature de la confiance : sentiment ou émotion ?
• Connaitre 2 piliers fondamentaux de la confiance,
• Connaitre et appliquer la règle simple de la cohérence,
• La liste des petites choses toutes simples à faire pour rassurer à tout moment vos patients,
• Éviter l’erreur élémentaire que font trop de praticiens et qui sape leur image,
• Les 3 questions indispensables à poser pour connaitre vos patients pour qu’ils se sentent un peu comme en famille dans votre cabinet dentaire,
• Réduire l’impact de l’ennemi n°1 de
la confiance : le stress,
• Comment s’adresser au cerveau primaire pour détendre les patients facilement…

2. Les outils simples pour faire naitre, développer et maintenir la confiance chez vos patients :

Réduire l’effet négatif des aléas médicaux sur la confiance,
• Les 2 moments clés pour éviter qu’un imprévu ne ruine la confiance de vos patients,
• Maximiser l’influence du non-verbal pour réduire la défiance des patients,
• Éviter le geste qui refroidit automatiquement toute relation,
• Les gestes parasites, comment les éviter ou les atténuer,
• Les 2 comportements non verbaux faciles à mettre en œuvre pour créer la confiance,
• Faire travailler votre cabinet pour vous
• Utiliser les outils de communication au service de la confiance,
• Comment anticiper en toutes circonstances pour établir et maintenir une confiance maximale,
• Les 3 outils de communication au service de la relation de confiance thérapeutique…

Conclusion

Le suivi de vos progrès,
• Comment faire le bilan de votre « capital confiance » et constater l’augmentation de vos acceptations de plans de traitement,
• Les 2 outils pour mesurer objectivement votre capacité à créer un sentiment de confiance,
• Le moyen très efficace pour entretenir votre motivation à travailler en confiance avec vos patients,

• La conclusion.

 En plus des vidéos, vous avez, inclus dans l’offre :

1. La possibilité de partager vos expériences avec les autres participants, pour voir ce qui fonctionne pour vous, et pour les autres ! (Directement dans le système de formation en ligne) ;

2. La possibilité de me poser par écrit toutes vos questions (directement dans l’interface de la plateforme de formation) ;

3. La possibilité de discuter une heure avec moi au téléphone, pour bénéficier de mes conseils additionnels, en fonction de vous, de votre façon de travailler, de votre contexte…
(Sur rendez-vous)

Tarif : seulement 2 versements de 409 € 50; soit à peine le prix d’une couronne par mois pendant 2 mois…

(Montant qui passe dans les charges de votre cabinet dentaire.)

 

 

Comment suis-je venu à vous proposer une telle démarche ?

Je suis Christophe Barral, expert en organisation du cabinet dentaire.

Jusqu’en 2008, j’étais commercial dans des grands groupes.
Spécialiste des techniques de négociation, je proposais du conseil haut de gamme à mes clients.

Et les meilleurs négociateurs, contrairement aux idées reçues, sont ceux qui savent déceler les vrais besoins et les vraies motivations de leurs clients.

Pour créer une relation de confiance avec eux.
En les comprenant.

 

Surtout pour proposer du conseil haut de gamme, comme je le faisais.

Et là réside une grande similitude avec le monde dentaire : sans cette relation de confiance entre le patient et son praticien, rien ne se fait.

Au mieux quelques soins rapides.
Au pire, le patient va voir ailleurs.

Et en 2008, par un concours de circonstances, j’ai fondé avec un associé spécialiste du dentaire,  un cabinet de conseil pour les chirurgiens-dentistes.

 

Je découvre alors que beaucoup des notions de base en organisation et en communication sont complètement étrangères à l’enseignement de l’art dentaire.

 

Et donc que beaucoup de praticiennes et de praticiens travaillent au « feeling » dans la création de cette relation de confiance indispensable à l’acceptation et à la réalisation des traitements.

 

Alors qu’avec quelques principes simples ils pourraient obtenir des résultats totalement différents !

Ces éléments manquants, je me propose de les partager avec vous.

15 ans plus tard, après avoir accompagné une centaine de cabinets dentaires, j’ai constaté des résultats systématiques.

 

Des résultats allant d’une simple amélioration des conditions de vie :
Des praticiens qui rentrent une heure plus tôt chez eux tous les soirs avec le même résultat financier annuel.

D’autres qui ont augmenté leur chiffre d’affaire de 10% en appliquant mes principes et mes conseils.

Et jusqu’à des résultats époustouflants, comme l’un mes clients qui a doublé son chiffre d’affaires, en travaillant 1 jour de moins par semaine !!!

 

Je partage régulièrement mon expérience au cours d’interventions pour des universités, des associations ou des sociétés savantes comme :

Fort de cette expérience, j’ai décidé il y a quelques années de créer des formations en ligne, accessibles à tout cabinet dentaire qui le souhaite, pour vous apporter tout ce qu’on a oublié de vous dire en faculté dentaire…

                 …Et qui conditionne pourtant fortement votre bien-être tous les jours.

 

Déclic Confiance est la dernière de cette série de formation. 

 

 

Comme toute mes formations, Déclic Confiance bénéficie de la Garantie SATISFAIT OU REMBOURSÉ :
Vous avez 11 jours pour tester et demander le remboursement si la formation ne vous plait pas.

En effet, je considère que si mon approche ne vous convient pas, vous pouvez demander le remboursement SANS AUCUNE CONDITION.

Dans ce cas un simple mail de votre part et je vous retourne le montant de votre inscription.
Cela sans aucune condition, ni explication à fournir.

Un constat très simple : les mêmes causes entrainent les mêmes résultats.

 

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez envie d’améliorer votre « capital confiance ».

D’en faire votre meilleur atout avec chaque patient pour vous aider à améliorer vos acceptations de plans de traitement.

(Surtout, les plus ambitieux : ceux dont vos patients ont vraiment besoin.

Ceux qui LEUR font du bien et qui VOUS font du bien !)

Donc si vous faites exactement comme avant, vous allez obtenir les mêmes résultats.

 

Ou alors, vous pouvez tester mon approche DÉCLIC CONFIANCE.

Sans aucun risque.
(Pour à peine la moitié du prix d’une couronne et cela entre dans les charges du cabinet dentaire !)
Et voir comment cela va améliorer votre relation avec les patients et vos résultats.

 

Imaginez si vous développez avec chaque patient une relation basée sur une entière confiance, imaginez que vos plans de traitement soient de plus en plus facilement et fréquemment acceptés…

Quelle différence est-ce que cela ferait dans 3 mois ?

Et dans 1 an ?

Et dans 5 ans ?

 

Nous pouvons le découvrir ensemble.
Rejoignez Déclic Confiance maintenant

 

Tester cette nouvelle approche simple en cliquant ICI maintenant :

FOIRE AUX QUESTIONS : 

Est-ce que ça va marcher si je suis dans un désert médical ?

Dans un désert médical, les phénomènes que l’on constate dans les cabinets médicaux s’amplifient : plus de patients, des délais rendez-vous qui s’allongent, des journées parfois plus longues…

Et donc PLUS DE STRESS des 2 côtés (patients et équipe dentaire) !

Et ce niveau particulièrement élevé de stress nuit à la relation entre les patients et l’équipe dentaire. 

Les principes vus dans DÉCLIC CONFIANCE, principes issus de la psychologie humaine, vont vous aider lutter contre les effets de ce stress² en instaurant une relation de confiance dès le 1er rendez-vous :

Les patients sont rassurés et savent qu’ils sont pris en main. La relation est beaucoup plus apaisée et plus sereine.

Je suis déjà débordé, combien de temps cela va-t-il me prendre ?

La formation s’étale sur 6 semaine avec en moyenne 2 vidéos par semaine.

Les vidéos sont dimensionnées pour vous prendre au maximum 1/2H entre le visionnage d’une vidéo et la préparation de la mise en pratique (impression des supports, lectures complémentaires, exercices…).

Quelle est la différence avec les autres formations disponibles sur le web ?"

Cette formation vous laisse entièrement libre de mettre en œuvre les principes qui vous parlent.

Elle respecte votre personnalité et ne vous impose pas une méthode toute faite qui a peut-être fonctionné pour tel ou tel praticien, qui voulait obtenir tel résultat.

Je vous donne les principes, les explications théoriques pour vous aider à comprendre des éléments que l’on considère trop souvent comme évidents.

Je vous propose des applications très simples et pratiques au cabinet dentaire.

Ensuite, c’est vous qui appliquez selon votre personnalité, vos envies, votre contexte.

Une fois que vous avez compris les principes concernés, que la logique est explicite pour vous, la mise en application est en générale automatique !

J’ai d’excellentes relations avec mes patients, qu’est-ce que Déclic Confiance peut m’apporter ?

Oui, la plupart des praticiens ont de très bonnes relations avec leurs patients. Mais dès que l’on parle de traitements importants (en termes de santé buccodentaire et aussi en termes de coût), le stress apparait très souvent… Déclic Confiance va vous permettre d’anticiper ces moments-là, et d’éviter les erreurs (parfois des détails) qui ruinent la confiance… et incitent vos patients à renoncer à se faire soigner.

Combien de temps dure la formation ?

La formation s’étale sur 6 semaine avec en moyenne 2 vidéos par semaine.

Si vous avez des contretemps, les vidéos sont disponibles pendant 2 ans !

Cela vous donne largement le temps de les regarder, de les mettre en place, de tester et aussi, de me poser toutes vos questions (par écrit et lors de notre entretien téléphonique, inclus dans l’offre).

 

Pour l’application, tout dépend de vous !

Combien de temps est-ce que ça va prendre d'avoir des résultats ?

Dès l’inscription, il y a l’effet « boost de motivation » : vous vous sentez soulagé, motivé avec une grande envie de découvrir la formation et de tester de nouvelles façons de faire au cabinet dentaire.

Rien que parce que vous vous êtes mis en mouvement ! (C’est le côté magique de tout démarrage ! L’effet lune de miel !)

 

Ensuite dès les 1ères vidéo vous allez découvrir des éléments théoriques pertinents et surtout des éléments concrets à mettre en œuvre dans votre pratique.

 

Ici, tout dépend de vous !

Si vous testez et mettez en œuvre rapidement, vous obtiendrez les 1ers résultats rapidement :

La formation s’étale sur 6 semaines, avec chaque semaine des applications pratiques.

 

Au bout de des 3 premières semaines, en appliquant régulièrement, vous verrez les 1ers changements dans vos relations avec les patients.

 

Ensuite, tout dépend de comment vous transformez les nouvelles façons de faire en habitudes !

Normalement, au bout de quelques mois, vous avez acquis de nouveaux automatismes qui facilitent la relation de confiance avec vos patients et donc, les acceptations de vos plans de traitement.

Je vous donne d’ailleurs dans la formation un outil simple et pratique pour mesurer vos progrès.

Que se passe-t-il si je ne suis pas satisfait ?

La garantie Satisfait ou Remboursé s’applique :

Sur un simple mail de votre part dans les 11 jours suivant le démarrage de la formation, je vous rembourse intégralement par virement bancaire (délai classique d’acheminement des fonds).

Est-ce que je ne peux pas faire ça tout seul / trouver les informations en ligne ?"

Oui, vous pouvez… Mais cela va vous prendre du temps, beaucoup plus que Déclic-Confiance !

Et ce que vous allez trouver devra ensuite être adapté à la pratique dentaire… encore du temps à passer…

Tout va bien pour moi, quelles raisons aurais-je de "travailler" sur la confiance patients ?

Voici 11 bonnes raisons d’améliorer encore le rappot de continca avec les patients.

Parce que la confiance des patients génère tout une série de conséquences qui s’additionnent et s’amplifient mutuellement, pour créer des cercles vertueux qui transforment la vie au cabinet dentaire :

Le degré de confiance de vos patients joue sur de nombreux aspects de votre vie, comme le rythme de travail, le stress du cabinet, le nombre des acceptations de plan de traitement…

 

1°) La confiance des patients donne une relation plus détendue.

Même si vous travaillez avec des délais très longs, si vous avez autour de 20 rendez-vous par jour (voire plus), si la charge de travail est très élevée dans votre cabinet dentaire…

… la confiance des patients apaise l’atmosphère.

Des patients en confiance sont plus détendus, ils ne vous posent pas des dizaines de questions sur leur traitement, les délais, le coût, la douleur potentielle…

 

Ou s’ils le font, ils le font de façon bienveillante, sans vous remettre en cause ou contester ce que vous leur dite.

Et cela change beaucoup de choses…

 

2°) La confiance des patients favorise les acceptations de vos plans de traitement.

Alors oui, nous sommes d’accord, pour 2 caries et un détartrage, cela ne fait pas une grande différence.

En revanche, dès qu’il s’agit de choses plus sérieuses, le patient a besoin d’avoir confiance pour accepter votre diagnostic (son état de santé buccodentaire) et votre plan de traitement.

Pour accepter de se faire soigner par vous :
D’honorer tous ses rendez-vous de traitement et de s’acquitter du reste à charge de son traitement.

Si la confiance est faible, le patient refuse.

Ou il hésite, retarde la réalisation de son traitement.

Et cette hésitation est mauvaise pour le patient dont l’état de santé continue à se dégrader.

C’est aussi mauvais pour vous qui ne réalisez que des soins courants…

 

3°) La confiance des patients réduit le risque de problème juridique.

Un patient qui a confiance en vous ne va pas remettre en cause vos capacités et ou vos connaissances techniques.

En cas d’insatisfaction (justifiée ou non !), en cas d’aléa thérapeutique un patient en confiance ne va pas « chercher la petite bête » et vouloir vous nuire.

Un patient en confiance comprend que cela arrive, ça fait partie du jeu.

Vous l’avez soigné de la meilleure façon qui soit, inutile d’aller « vous chercher des poux » quand un problème inattendu survient.

 

4. La confiance des patients a des vertus thérapeutiques.

De nombreuses études le montrent : la confiance joue un grand rôle dans une meilleure guérison.

Par exemple un patient en confiance a une vitesse de cicatrisation supérieure à la moyenne des patients.

Effet placébo ?

Peut-être, mais effet bien réel et constaté par de nombreuses études…

 

5. La confiance des patients augmente leur satisfaction.

Vos patients en confiance guérissent plus vite, sont soignés globalement, ont moins de risque de revenir en urgence parce que leur état de santé buccodentaire s’est dégradé, et tout cela dans une relation plus détendue…

Bref, ces patients ont toutes les raisons pour être extrêmement satisfaits !

 

6. La confiance des patients augmente les recommandations.

Ai-je besoin de détailler ici ?

Un patient en confiance est un patient encore plus satisfait, qui apprécie votre travail.
Et plus sa satisfaction est grande, plus il a de chances de parler de vous.
De vous recommander (en face à face ou sur Internet !).

Ce qui fait que les nouveaux patients à qui il a parlé de vous arrivent avec un a priori encore plus positif :

Ils ont d’entrée de jeu confiance en vous.

C’est l’un des cercles vertueux de la confiance qui se met en place ici.

 

7. La confiance des patients facilite le passage aux rendez-vous longs.

Nous l’avons vu, un patient en confiance est plus susceptible d’accepter vos propositions de plan de traitement.

Même pour les traitements les plus globaux !

Ceux qui génèrent plus d’actes à réaliser par patient.

Qui permettent donc un regroupement des actes en rendez-vous longs.

CQFD.

 

8. La confiance des patients augmente votre résultat financier.

Plus d’actes à réaliser par patient, donc la possibilité de travailler en rendez-vous plus longs…
… donc une réduction des pertes de temps (les T2I : Temps Improductifs Incompressibles) par rendez-vous (accueil, installation, temps de prise de l’anesthésie…).

En admettant que vous perdez ne serait que 6 minutes en T2I par patient, le fait de passer de 25 à 15 patients par jour vous économise 60 minutes, soit 1 heure de gagnée par jour !

Donc une augmentation de votre productivité horaire.

Et de votre résultat financier global en fin de mois ou d’année…

 

9. La confiance des patients réduit le rythme de travail et le stress.

Des patients en confiance qui acceptent vos propositions de plan de traitement, donc plus de rendez-vous longs, moins de course permanente tous les jours, et avec cela un résultat financier plus constant et supérieur…

Donc le rythme de travail et le stress des journées se réduisent d’autant…

 

10. La confiance des patients remonte le niveau technique des actes que vous pratiquez.

Des patients en confiance qui acceptent plus facilement vos propositions de plan de traitement, cela veut dire des traitements plus variés et plus intéressants techniquement parlant, non ?

 

11. La confiance des patients enchante votre vie privée.

Imaginez l’addition et les enchainements positifs de tous les effets bénéfiques décrits, quel résultat cela va avoir sur votre vie en dehors du cabinet dentaire ?

Si vous courrez moins du matin au soir ?

Si vous avez moins de stress (organisationnel ou financier) ?

Si vous avez plus d’acceptation de vos plans de traitement ?
Si…

Quel effet cela aura-t-il sur votre vie en dehors du cabinet dentaire ?

 

 

 

 

Vous avez une question sur DÉCLIC CONFIANCE ?

Contactez-moi par mail  cbarral@dentiste-epanoui.com !